Q. Je suis étudiant en sciences politiques et je fais des recherches sur un sujet un peu délicat en ce moment, le terrorisme islamiste

Du coup, je dois faire des requêtes sur Google qui si elles sont conservées en lien avec notre IP, comme on le dit souvent, peuvent éventuellement m'attirer des ennuis. J'ai entendu dire la semaine dernière qu'un étudiant en sciences humaines de Staffordshire avait été inquiété à tort par les autorités de son université à cause de ses recherches. Comment puis-je m'éviter cela ?

Réponse

Une bibliothèque devrait vous permettre de faire des recherches sans être tracké ou à défaut, s'il ne lui est pas possible de mettre à votre disposition un réseau principal indemne de la surveillance électronique de masse, elle devrait vous permettre de vous former aux techniques de navigation anonyme. Dans le cas présent, vous pouvez utiliser la suite logicielle Tails qui comporte un accès à Tor. Ce réseau vous permet en grande partie d'éluder la surveillance de masse. En outre, Tails, chargé sur une clé USB, ne laisse aucune trace sur l'ordinateur que vous utilisez pour travailler. Pour en savoir plus, nous vous recommandons la lecture de notre guide Transformer sa clé USB en bureau portable.

  • Dernière mise à jour Jun 12, 2017
  • Vues 80
  • Répondu par Damien Belvèze

FAQ Actions

Cela vous a t-il été utile ? 1   0

Nous contacter

Formadoct est un service de l'Université Bretagne Loire destiné à aider les doctorants à trouver de l'aide dans le domaine de l'information scientifique et technique

Posez-nous votre question, nous essaierons d'y répondre sous 48 heures